Aven du Chaudron

localisation géographique: 

coordonnées: 

Latitude: 42.9026985168457
Longitude: 2.8610899448394775

développement: 

50m

dénivellation: 

-26m

I - Historique :

La première trace de l'exploration de la cavité remonte à 1977 par l'ESR qui entreprend alors un début de désobstruction au fond du second puits, sans succès ; puis cette modeste cavité retombe dans l'anonymat.

II - Situation :

L'entrée de l'aven s'ouvre pratiquement en haut du petit ravin qui démarre  sous le replat de la Caune des 3 arbres; elle est actuellement aisément repérable dans la mesure où les restes d'une cabine de camion en aluminium a été jetée dans le ravin, et a stoppé sa course juste au bord du puits d'entrée.

III - Description :

Le puits d'entrée de 15m de profondeur (1m x 80 cm) s'ouvre au fond 'une petite dépression dans le talweg. tout d'abord de modestes dimensions et de forme allongée, il atteint à sa base 1,5m de diamètre, et recoupe un tronçon de galerie encombrée d'éboulis.

La branche est, voit le plafond s'abaisser progressivement, puis au bout d'une dizaine de mètres et un tournant au sud, est obstruée par une coulée de glaise.


La branche ouest, se parcourt sur une vingtaine de mètres avec de belles dimensions (3 m de large pour 5à 6m de hauteur) avec de belles traces d'érosion, pour se rétrécir notablement après un puits latéral pour se transformer en méandre étroit d'environ 60 cm, également obstrué par de la boue après 5m supplémentaires.


Le puits latéral, profond de 8m, aux parois déchiquetées, peut se descendre en désescalade, le fond ayant fait l'objet d'un début de désobstruction, se rétrécit jusqu'à ne plus être pénétrable et est encombré des déblais empêchant de discerner une éventuelle suite.

IV - Géologie & Hydrogéologie :

Le talweg dans lequel se situe l'entrée correspond à une faille orientée globalement nord/sud mettant en contact les calcaires et les marnes du bédoulien supérieur, attestée par la présence de brèche de faille dans laquelle la partie supérieure du premier puits est creusée.
Le tronçon de galerie ouest présente sur sa paroi nord une belle cupule d'érosion permettant d'envisager un écoulement est-ouest ; le puits latéral, de par sa morphologie tourmentée, et les lames d'érosion qu'il présente, semble avoir été creusé ultérieurement essentiellement par corrosion.
La cavité est actuellement fossile et ne présente pas de trace d'écoulement actif.

V - Toponymie :

Le nom provient des restes d'un chaudon en cuivre retrouvé au bas du premier puits.

VI - Fiche d'équipement :

P15 : corde de 25m - 1S main courante + 2S + 1S de fractionnement à -6m.
P8 : non équipé, descendable en désescalade.

topographie: