A4 - Grotte de Gincla

localisation géographique: 

coordonnées: 

Latitude: 42.77050018310547
Longitude: 2.3243000507354736

développement: 

248m

dénivellation: 

-17m

I - Historique :

La grotte a été ouverte par l'E.S.R. en (1978 ???), et la diaclase terminale agrandie par le CAF en 1990.

II - Situation :

La cavité se trouve en bord de route entre Salvezines et Gincla.
Passé Salvezines, et 400 mètres environ après le pont qui amène la route en rive droite de la Boulzane, garer le véhicule sur un terre plein au regard d'une test carrier. L'entrée se trouve à  une cinquantaine de mètres en amont, en haut d'un petit talus.

III - Description :

L'entrée se présente sous la forme d'une conduite forcée d'environ 70 cm de diamètre qui précède un petit ressaut de 1,50m au bas duquel on prend pied dans un court tronçon de galerie, d'environ une quinzaine de mètres, présentant au bout de quelque mètres des dimensions intéressantes (2 x 3m), et qui se termine sur une trémie. Vers le millieu de cette galerie, un passage (soutirage) désobstrué mène vers une faille étroite, point bas de la cavité côté -17m.
En remontant la trémie, qui va se resserrant, on doit pratiquement revenir à  la surface, ainsi qu'en atteste la présence de nombreuses racines au point le plus haut (côte atteinte +9m).
Par contre, vers le millieu de la trémie, un passage bas permet de rejoindre une petite verticale de 5m qui permet d'accéder à  un nouveau petit tronçon de galerie.
Un laminoir situé au pied de cette même trémie permet de cour-circuiter ce passage.
Ce second tronçon présente également de belles dimensions (2m de large pour 4m de hauteur), et se termine par une diaclase qu'on peut poursuivre, en hauteur, sur quelques mètres supplémentaires (petit 4 pattes boueux), et qui aboutit sur un puits très étroit menant à  une série de petites salles remplies de glaise.
Cette même diaclase a été désobstruée, dans sa partie basse, permettant ainsi de rejoindre plus facilement le terminus précédent, mais dans lequel il n'a malheureusement pas été possible de trouver une suite.
A noter également en début du second tronçon de galerie 3 cheminées situées à  l'Est, et dont la plus haute remonte jusqu'à  la côte +10m.

IV - Géologie & Hydrogéologie :

D'un point de vue hydrogéologique, il s'agit vraissemblablement (au vu des formes typiques d'érosion hypogée) d'une perte fossile de la Boulzane, les tronçons de galerie découverts correspondant à  un début de collecteur, dans lequel différentes pertes étagées venaient confluer.
De plus, elle doit bien probablement correspondre à  un étage fossile de l'actuel hypothétique réseau souterrain reliant la perte de Gincla, située à  quelques cent cinquantaine de mètres en amont, à  la résurgence de Fenouillet (cette percée hydrogéologique a été prouvée par coloration par J.P. Faillat en 1977).

V - Toponymie :

-- RAS --

VI - Fiche d'équipement :

Aucun agrès n'est nécessaire à la visite de cette petite grotte.