Grotte-Aven Victor

localisation géographique: 

coordonnées: 

Latitude: 42.896099090576
Longitude: 2.8607399463654

développement: 

130m

dénivellation: 

-67m

I - Historique :

L'entrée est connue de longue date, le passage menant aux puits a été découvert et désosbtrué en début de l'année 1984 par l'E.S.R. (lire Jacquy Saguer et Gabriel Guitard).

II - Situation :

La cavité s'ouvre sur un modeste relief résiduel coincé entre rive gauche du Roboul (enfin, du moins le lit de de son affluent qui traverse le plateau), et un affluent de ce dernier provenant des environs du Cortal Lalanne.

Pour s'y rendre, laisser les véhicules sur le renfoncement de la route servant de parking pour l'accès au Gouffre du Roboul (Grand Barrenc de Périllos) puis suivre un chemin en direction SE qui mène à une vigne en contrebas. Au niveau de la vigne remonter sur le flanc oriental du mamelon sur environ 50m. L'entrée de 80 cm de diamètre est assez difficile à trouver, en partie masquée par des ronces.

III - Description :

Un ressaut d'1m50 permet d'accéder immédiatement dans une salle de belles dimensions, inclinée, au sol ébouleux, au fond de laquelle s'ouvre une étroiture entre des blocs, longue de 3m environ, qui aboutit, plein vide, en tête d'un puits de 16 m de belles dimensions, au fond duquel il ne faut pas descendre, mais emprunter une lucarne s'ouvrant 3m en contrebas de la sortie de l'étroiture.
L'accès au P16 a fait l'objet les 7 et 17 janvier 2018 d'une désobstruction dans l'éboulis permettant de shunter l'étroiture historique, facilitant grandement le passage.
Une petite longueur de méandre précède alors un puits de 14m au fond duquel on ne descend toujours pas (son fond se rétrécit, et  une étroiture permet d'atteindre le bas du puits suivant), la suite étant accessible par une nouvelle lucarne à -7m qui donne accès à un nouveau puits de 13 mètres, impénétrable au final, mais permettant l'accès par une nouvelle ouverture située 3m avant le fond à un dernier puits de 19 mètres.
Le bas de ce dernier puits (côte -54m), recoupe un méandre étroit dont une partie peut être remontée en escalade libre jusqu'à la côte -45, et l'autre permet de poursuivre la descente : 2 petits ressauts de 2 et 4 mètres suivis d'un puits de 6 mètres obstrué à sa base par le concrétionnement, point bas de la cavité, côté -67m.

IV - Géologie & Hydrogéologie :

Calcaires gris du gargasien.
La salle d'entrée s'est formée à la faveur d'un joint de strate, les puits suivants correspondant à un jeu de diaclases.
Pas de circulation pérenne.

V - Toponymie :

La cavité a ainsi été nommée en mémoire de Victor GUITARD, frère de l'un des co-inventeurs, Gaby, décédé quelques mois avant sa découverte.

VI - Fiche d'équipement :

P19 : 1 A.N. main courante + 1S aprèst la chatière (sur un gros bloc pendu en tête de puits) - corde 50m. Ne pas descendre au fond, penduler vers une lucarne à -4m.
P14 : 1S + 2S - corde précédente. Ne pas descendre au fond, lucarme à -8m.
P13 : 1S + 1S - corde précédente. Na pas descendre au fond, s'arrêter sur un palier boueux.
P19 : 1S + 1 A.N. de fractionnement sur stalagmite à -2m - corde 25m.

Réseau remontant : se fait en libre.

Réseau descendant :
R2 et R4 : désescalade libre.
P6 : 1 A.N. de main courante avant la chatière + 1 AN - corde de 10m

topographie: