Petit Barrenc de la Néou (G2)

localisation géographique: 

coordonnées: 

Latitude: 42.7833
Longitude: 2.24591

développement: 

170m

dénivellation: 

-128m

I - Historique :

désobstruction du sommet du second puits par le G.E.R.S., les 28 Octobre 1962 et 29 Mars 1965.
Il a reçu de nombreuses visites par la suite, notamment le S.T.Y.X. et l'A.P.S. dans la décennie 1970, sans trouver d'autres prolongements.
Lors de nos successives visites, à compter d'Avril 1988, nous avons effectué une traversée au niveau du palier de -60m, et aperçu un départ en méandre qui devrait être aggrandi avec de gros moyens pour devenir praticable, ainsi qu'une petite lucarne environ 10 mètres au dessus.
Cette escalade a été effectuée par J. MEROU et F. FIGAROLA en mai 1998, sans résultat.

II - Situation :

Le Petit barrenc de la Néou est situé à environ 100 mètres après le Grand Barrenc, en suivant la même tire forestière.
L'entrée, une doline-puits de 5 x 2 mètres, s'ouvre sur le côté gauche de la tire.

III - Description :

Le premier puits, de forme allongée (5 x 2m), profond de 20 mètres, est obstrué en sa base par des blocs.
Une escalade de 3 mètres donne accès à un court méandre d'où part le second puits subvertical de 120 mètres de profondeur.
Au départ, sur ses 10 premiers mètres, il est de petites dimensions (1 x 1,50m) puis s'évase fortement pour atteindre environ 5 mètres de diamètre à la côte -50m où il est séparé en deux par un très beau pont rocheux.
A la côte -60m, on accède à un palier peu confortable, formé d'un gros bloc coincé dans le puits. Sur le bord du puits s'ouvre un petit puits parrallèle de 15 mètres de profondeur obstrué par des blocs.
Le puits principal se poursuit par une nouvelle verticale d'environ 30 mètres qui aboutit sur un palier caillouteux et fort incliné, et au delà par un autre jet de 27m avant de rétrécir drastiquement pour le termine à la côte -128m sur un colmatage boueux, sans espoir de continuation évidente ...

IV - Géologie & Hydrogéologie :

La cavité se développe dans les calcaires métamorphisés de la base du crétacé (valanginien-albien) d'après la carte géologique vecteur du BRGM (l'ancienne carte au 1/80.000 datant ces couches du dévonien, et la nouvelle carte au 1/50.000° n'est pas encore parue).

V - Toponymie :

Doit essentiellement son nom à la proximité du Grand Barrenc éponyme, bien qu'il soit également courant de trouver un petit névé au bas du puits d'entrée.

VI - Biospéologie :

---

VII - Fiche d'équipement :

---

topographie: